d f Suche öffnen
Logo Erbprozent FR Logo Erbprozent DE Logo Erbprozent IT
Votre contribution à l’avenir de la culture

FORUM 6: Obstacles et tabous concernant l’héritage et le legs

Le sixième FORUM a eu lieu samedi 25 novembre dans le Theater Casino de Zoug, fraîchement rénové.

Le FORUM 6 avait pour sujet les obstacles et les résistances qui nous empêchent de régler notre succession en toute indépendance. Au préalable, LEGS PRO CULTURE a effectué des recherches sur les questions suivantes : quelles émotions et quels tabous sont liés à l’héritage et au legs ? Pourquoi les gens ont-ils tellement de peine à préparer leur propre succession ?

Les réactions et les prises de position qui nous sont parvenues ont été présentées aux participantes et participants du forum. Résultat : les raisons sont multiples. Il y a le fait de refouler sa propre mortalité, les tabous entourant l’argent, les complications bureaucratiques et juridiques en lien avec un testament. Réfléchir à sa propre succession signifie également dresser un bilan de ce que l’on a accompli ou non et se demander ce que l’on laissera dans ce monde. Et souvent, cela signifie aussi faire face aux conflits familiaux, qui s’enflamment avec une violence particulière lorsqu’il s’agit d’héritages. Car léguer, ce n’est pas seulement accorder de l’argent, c’est aussi accorder de la reconnaissance.

Jaqueline Falk, déléguée à la culture de la ville de Zoug, a clos ce forum par un exposé impressionnant et très révélateur sur l’art dans l’espace public de la ville de Zoug.

À la fin de cette année, nous acceptons avec gratitude les conclusions de cette discussion engagée, qui nous a fourni des impulsions essentielles pour l’évolution future de la Fondation. Nous allons continuer à réfléchir aux obstacles identifiés et à les approfondir pour les transformer en « approches de solutions » – puis, bien évidemment en mesures.

Statement

«Mit dem Erbversprechen kann das Feuer der ­Kultur weitergegeben werden!»

NADJA RÄSS, JODLERIN

Statement

«Ich habe immer mein Publikum gefunden, das war mir wichtig. Doch ohne Förderung von verschiedenster Seite hätte ich meinen künstlerischen Weg nicht so erfolgreich gehen ­können. Schön, ERBPROZENT KULTUR trägt dazu bei, dass in der Kunst weiterhin geforscht und experimentiert werden kann.»

IRÈNE SCHWEIZER, JAZZMUSIKERIN